Que vous réservent les astres cette semaine ?

Depuis 1910, Chanel révolutionne la mode et le luxe, repensant l'élégance féminine à chaque collection et s'adaptant toujours à son époque. Découvrez l'histoire et l'évolution de cette maison française mythique.

Sans doute la griffe la plus connue dans le monde entier, Chanel - dont le logo est reconnaissable au premier coup d'œil grâce à ces deux "C" entrelacés - n'en reste pas moins une maison française ayant vu le jour de manière très discrète en 1910. Petit à petit, la marque a fait son nid grâce à une Gabrielle - dite "Coco" - toujours plus avant-gardiste et audacieuse. Du début du siècle dernier à nos jours, Chanel a vécu de nombreux rebondissements, dont une fermeture et un changement de directeur artistique avec Karl Lagerfel. Depuis son arrivée en 1983, ce dernier ne cesse d'innover et de faire grandir l'enseigne, la hissant au rang de temple du luxe.
Découvrez ou redécouvrez les étapes historiques qui ont fait de Chanel le leader mondiale de l'élégance et du haut de gamme.

1883-1903 : la jeunesse de Gabrielle Chanel

Gabrielle Chanel naît le 19 août 1883 à Saumur. De sa petite enfance, on garde peu de traces. Sa mère s'éteint suite à une tuberculose alors que la fillette n'a que 12 ans. Abandonnée par son père, elle est placée à l'orphelinat d'Aubazine. Gabrielle Chanel y revêt pendant 9 ans le sarrau noir, tenue qui inspirera l'une de ses plus célèbres créations.
À 20 ans, la jeune Gabrielle décide de tenter sa chance à la ville et devient "Coco", chanteuse de "cafés-concerts" à Vichy. Elle y rencontre son premier protecteur : Etienne Balsan. Séduit, le jeune officier l'initie à la vie mondaine et finance ses premières créations. C'est aussi par l'intermédiaire de Balsan que Gabrielle rencontre l'amour de sa vie : Boy Capel.

1910-1921 : Chanel prend son envol

En 1910, Gabrielle - "Coco" de son nom de scène - réalise son rêve et devient modiste. Après avoir travaillé dans la garçonnière parisienne d'Etienne Balsan, elle ouvre sa première boutique au 21, rue Cambon : "Chanel Modes". Dès lors, la maison Chanel ne cesse de grandir. En 1913, la créatrice ouvre une boutique de chapeaux et d'accessoires à Deauville et, en 1915, sa maison de couture à Biarritz. 
En pleine ascension, Coco connaît toutefois un drame : en 1919, son amour Boy Capel décède dans un accident de la route.
Deux ans plus tard, Mademoiselle donne naissance à la plus emblématique de ses créations. Le N°5, premier parfum composé du marché, fait mouche dès son lancement. Un mythe est né.